retour aux textes

Ouverture du site « Libération de la décroissance française »

Pourquoi la France compte moins de 10 % d'obèses alors qu'aux Etats-Unis le Mississipi franchit la barre des 30 % d'obèses dans sa population ? Pour comprendre et combler ce retard français, Jacques Attali, président de la commission pour la « libération de la croissance française », a engagé le neuropsychiatre Boris Cyrulnik. Pour ce psychiatre, « théoricien de la résilience, cette capacité des êtres vivants à reprendre un développement normal après un traumatisme » (Le Monde, 30-8-2007), il s'agira de chercher de quel traumatisme ont été victimes les objecteurs de croissance qui contestent la possibilité de poursuivre une croissance économie infinie sur une planète aux ressources limités. Le journaliste Jean-Marc Sylvestre observait dans une de ses récentes chroniques que les militants de la décroissance ne pouvaient pas avoir un « esprit normalement constitué ».

Alors que 20 % de la population de la planète, les pays industrialisés, consomment plus de 80 % des richesses planétaires, alors que nous consommons bien plus de ressources que la planète ne peut nous en offrir, la commission de « libération de la croissance française » s'emploiera à soigner ces esprits dérangés qui contestent la possibilité de poursuivre dans la voie de la croissance économique sans limites.

Plus de renseignements sur : http://www.liberationdeladecroissance.fr/

retour aux textes

 

 

« Celui qui
croit que la croissance peut être infinie dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste. »
Kenneth Boulding (1910-1993), président de l'American Economic Association.

Recevoir les infos
Casseurs de pub
La Décroissance :


En kiosque 3 €

Accueil

Historique

Colloques

Bêtisier du développement durable

Insultes

Institut

Les cahiers de l'IEESDS

Contact

Les textes et visuels de decroissance.org ne peuvent être reproduits sans autorisation préalable.